Pendant des heures et des heures, des jours, des semaines, voire des années, vous vous êtes enfermés pour écrire un scénario formidable, grandiose et inoubliable. Nuit et jour, vous vous êtes ainsi battus corps et âme pour qu’il puisse voir le jour. Mais, malheureusement, après avoir tout relu, vous vous rendez compte d’une horrible réalité. Votre scénario est tout simplement bon pour être jeté à la poubelle (problème de cohérence). Alors, dans ce genre de situation, comment sauver un scénario bancal ?

Fort heureusement, il existe 2 astuces pour remédier INTELLIGEMMENT à cela et faire en sorte que votre public accepte même vos erreurs. C’est ce que nous allons ainsi découvrir dans la vidéo de Contrechamp.

Ce que vous trouverez dans la vidéo sur comment sauver un scénario bancal

comment sauver un scénario bancal image 2

Tout d’abord, vous y trouverez ces 2 grandes astuces :

  • Astuce 1 : briser le quatrième mur
  • Astuce 2 : le lampshade hanging

Quelques moments choisis dans la vidéo « Comment sauver un scénario bancal »:

  • Un extrait de « L’explorateur en folie» de Victor Heerman, film sorti en 1930 (00’42″)
  • Extrait du film « Pierrot le fou » réalisé par Jean Luc Godard et sorti en 1965 (01’16″)
  • Le présentateur de Contrechamp aborde ensuite la question du lampshade hanging (01’34″)
  • Un extrait du film Scream réalisé par Wes Craven en 1996
  • Puis, l’extrait du film Halloween réalisé par John Carpenter et sorti en 1978
  • celui du film Iron Man 2 réalisé par Jon Favreau et sorti en 2010
  • enfin, l’extrait du film Abyss de James Cameron et sorti en 1989

 

Bon visionnage de la vidéo !

Conclusion

En définitive, si votre histoire contient des incohérences, ne désespérez plus avant d’avoir tenté ces méthodes pour sauver un scénario bancal. Si nécessaire, usez-en avec modération car comme on dit tout excès est nuisible.

Au fait, est-ce la première fois que vous découvrez ces 2 méthodes ? Si ce n’est pas le cas, les avez-vous déjà utilisés concrètement pour éviter la cata ?

Votre fidèle ami Fassar Maurice SARR.