On ne naît pas grand écrivain, on le devient. Combien de fois n’avez-vous pas entendu ce genre de phrase? En effet, rares sont ceux qui parviennent à écrire un best-seller ou un chef-d’oeuvre dès leur premier manuscrit. Nous sommes tous des humains et nous ne pouvons éviter les débuts difficiles. Comme on dit d’ailleurs, il n’y a que le premier pas qui coûte. C’est pourquoi j’ai décidé de vous parler des erreurs d’écrivain débutant que j’avais commises dans mon premier manuscrit.

erreurs d'écrivain image 2

Erreur 1: Ne pas me documenter suffisamment

Il est évident, chers amis écrivains, qu’écrire un roman sans se documenter est l’une des grandes erreurs d’écrivain débutant que j’avais commises. D’ailleurs, il m’arrive toujours de la commettre. C’est comme si vous vouliez obtenir votre examen du BAC sans apprendre vos cours.

De plus, un écrivain ne peut pas compter que sur son imagination débordante pour créer ses histoires. Ne dit-on pas que « l’écriture, c’est 10% d’inspiration et 90% de travail ». Or, la documentation fait bien entendue partie de cette importante partie de travail  qu’il faut nécessairement effectuer. Ce n’est ni Senghor ni Stephen King qui diront le contraire d’ailleurs.

erreurs d'écrivain image 3

Je faisais trop confiance en mon imagination et alors cela se payait cache . Mon enthousiasme excessif quand je finissais mes manuscrits écrits à la va-vite finissait par me conduire vers une déception inévitable. Des lettres de refus de la part des maisons d’édition.

Et s’il y a bien une phrase d’un lecteur professionnel que je n’ai pas oublié, c’est celle-ci:

« Tu as beaucoup d’imagination mais ce qui te manque, c’est la documentation« .

Le petit conseil

Si vous êtes dans la même situation que moi, je vous conseillerai un peu plus de PATIENCE. Ne bâclez pas vos histoires. Lisez beaucoup de livres et regardez des films qui sont en rapport direct avec votre projet.

Erreur 2 : Négliger le travail de réécriture ou ne rien corriger

erreurs d'écrivain image 4

A mon avis, c’est l’impatience qui amène ça aussi. Vouloir écrire une histoire parfaite dès le premier jet est tout simplement impossible pour un débutant. D’ailleurs, je doute fort que les écrivains professionnels le fassent.

N’oubliez pas que vous avez 90% de travail à faire. La réécriture en fait aussi partie. L’écrivain français Chateaubriand passa d’ailleurs une trentaine d’années à corriger ses mémoires (de 1811 à 1847).

Le petit conseil

Avant de commencer la réécriture, laissez votre manuscrit reposer un peu dans un tiroir après votre premier jet. N’oubliez pas aussi de l’envoyer à des personnes de confiance qui vous apporteront des critiques constructives. Puis, un mois ou des semaines après, démarrez votre travail de correction. Éliminez tout ce qui est superflu: les répétitions, les verbes ternes, les qui et les que excessifs, etc.

Erreur 3: Ecrire un roman de 30 pages

erreurs d'écrivain image 5

Ça n’existe pas bien sur. Autant se concentrer alors sur les nouvelles si nos capacités ne se limitent qu’à une trentaine de pages. Toutefois, je suis loin de dire qu’il est plus facile d’écrire une nouvelle. Si ce genre est plus court, il n’est cependant pas à considérer comme une facilité.

A mon avis, ce troisième problème (ne pas écrire plus de 30 pages) n’est que la conséquence de la première erreur. Si vous ne vous documentez pas assez, je ne vois point comment vous écrirez un livre aussi volumineux que « Les 3 Mousquetaires  » ou bien « Harry Potter « .

Le petit conseil

Vous pouvez peut-être commencer par apprendre l’écriture des nouvelles. Pour le moment, c’est ce que je fais en mettant les projets de roman de coté. Quand vous aurez un peu évolué dans ce genre, réessayez-vous ensuite à la nouvelle.

Autre solution: faire un long travail de documentation.

Erreur 4: Mettre trop d’actions au début

erreurs d'écrivain image 5

Je le faisais pour éviter d’ennuyer mes lecteurs. Alors, je truffais mes débuts de toutes les meilleures actions de l’histoire. Des combats sur toutes les pages ou toutes les deux pages. Savez-vous alors sur quoi ça débouchait? Un blocage inévitable bien sur. Or, l’écriture est une course de fond, une épreuve d’endurance. Si vous aviez 25 minutes de jogging à faire, commenceriez-vous par accélérer comme un guépard? Eh bien, aussi bon que soient vos poumons, je suppose que non vous ne prendriez pas ce risque.

Le petit conseil

Commencez d’abord par faire un plan général de votre petite histoire avec un début, un milieu et une fin.

Cela ne signifie pas que vous n’avez pas le droit de mettre des scènes d’actions dans le début. Le film « Avengers 2: Age of ultron  » commence par exemple avec beaucoup d’action.

Mais, ce que je veux plutôt dire est d’avancer crescendo avec vos scènes d’action sans ennuyer les gens ni vous retrouver bloqué.

Erreur 5: Ne pas faire de fiches personnages

erreurs d'écrivain image 6

L’une de mes autres erreurs d’écrivains était de directement plonger dans l’écriture. Et ce, sans connaitre au préalable mes personnages au plus profond de leur intimité. Résultat: ils finissaient tous par se ressembler, faute d’une bonne caractérisation.

De plus, ces personnages ne devenaient que des stéréotypes et rien d’autre. Le gentil, la belle, le courageux, le méchant, etc. Or, même un personnage méchant doit être créé avec beaucoup de complexité.

Le petit conseil

Comme dans le scénario d’un film de fiction, il faut prendre le temps, avant l’écriture, de bien caractériser ses personnages .

Il y a aussi plein de fiches personnages qui sont disponibles sur Internet.

Conclusion

Et vous, quelles sont les erreurs que vous avez commises quand vous écriviez votre premier manuscrit? Documentation, scènes d’actions, personnages, etc. ?

A très bientôt!