Introduction au journal de Fassar Maurice

Journal Fassar Maurice image une

Introduction au journal de Fassar Maurice SARR.

Si c’est votre première visite sur le blog, cliquez d’abord ici.

 

Bonjour à tous et à toutes! Bienvenue dans l’introduction au journal de Fassar Maurice SARR. Dans cette catégorie, j’ai décidé de partager avec vous la plupart de mes expériences. Expériences qui auront évidemment un rapport avec mes propres créations ou projets d’écriture.

Vous aurez ainsi l’occasion de littéralement pénétrer dans le cerveau de Fassar Maurice. Bien sûr, vous n’assisterez qu’à mon parcours de débutant. Mais cela vous permettra de découvrir ce qu’il faut faire et ne pas faire en tant que débutant.

 

Qui est Fassar Maurice SARR?

Vous voulez réellement savoir qui est-ce que je suis? Ce que j’ai fait pour le moment en tant qu’auteur-écrivain ou scénariste? Let’s go!

 

Mes premières lectures et débuts dans l’écriture

Avant de vous parler de mes débuts dans l’écriture, laissez-moi vous parler d’abord de mes premières lectures! Mon père a commencé à m’acheter des livres dès mon plus jeune âge. Sans doute pour faire de moi un futur jeune homme cultivé. Naturellement, il achetait pour moi des livres qu’il a lui-même lu dans son enfance. C’est ainsi que je découvris la bande dessinée franco-belge.

Faisons un petit Quizz pour voir si vous allez deviner c’est quel livre. Top! Je suis un journaliste surnommé « Le Reporter du petit XXème », toujours accompagné de mon fidèle chien Milou. J’ai déjà visité des pays comme le Congo, l’ex URSS, les Etats-Unis d’Amérique, etc. C’est à bord d’un bateau nommé le « Karaboudjan » que j’ai rencontré un ivrogne. Qui suis-je?

Mais oui, je suis Tintin. Qui n’avait pas deviné dans la salle qu’il s’agit du livre Les Aventures de Tintin ?

 

Et après avoir découvert Les Aventures de Tintin?

J’ai alors commencé vers l’âge de 11 ans (classe de CM2) à écrire mes premières bandes dessinées. Mais, ce n’était que de micros BD d’une page (sur feuille). Bref, un petit délire d’enfant. En plus, je n’ai jamais été doué en dessin. Heureusement, je n’ai pas de photos de dessins à vous montrer. Je risquerai de faire remuer l’artiste Léonard de Vinci dans sa tombe.

A l’âge de 12 ans, en classe de 6ème, je rencontrai un camarade de classe du nom de Gabriel Diouf. C’est lui qui me fit découvrir l’année suivante la série du 2ème auteur jeunesse le plus lu dans le monde. Un canadien qui écrit des histoires d’épouvante pour les enfants. Des histoires à vous donner la chair de poule. Quoi? Vous n’avez pas encore trouvé? Mais, c’est Chair de poule, voyons. Et l’auteur en question n’est personne d’autre que le célèbre R.L Stine.

J’ai vraiment kiffé cette série  et j’en ai dévoré des dizaines dans la bibliothèque de mon école.

 

L’envie d’écrire des romans ?

C’est seulement à partir de là que me vint l’envie d’écrire des romans ou des récits en prose. Pour moi, c’est le moment OFFICIEL (13 ans) où l’envie de devenir un grand écrivain vint en moi. Je commençai à écrire mes premiers récits fantastiques ou de science-fiction.

 

Et la suite?

La suite, quant à elle, fut une succession de hauts débuts. Récits achevés en un temps record, accumulation de fierté. Vint ensuite le rejet de ma première histoire que j’appelais à tort et à travers roman. Il y eut aussi d’autres rejets pour d’autres histoires bien sûr.

En 2013, je publiai ainsi mes deux premiers recueils de poème. Quant aux histoires, j’ai décidé pour le moment d’écrire plus court. En plus des romans et des poèmes, j’ai alors découvert le genre de la nouvelle. Je crois que ce fut en 2014.  Participation aux concours de nouvelles, déceptions, prix remportés, etc. Tels seront donc les thèmes abordés dans les prochains articles du journal d’ailleurs.

 

CONCLUSION de l’introduction

Oui, je sais que c’est bizarre de dire « Conclusion de l’introduction ». Mais, que voulez-vous? Il faut bien créer de nouvelles expressions parfois.

Mes chers amigos, il est temps de se dire « hasta la vista ». Je vous souhaite ainsi une très bonne lecture! De plus, n’hésitez pas à feuilleter toutes les pages du journal de Fassar Maurice (quand il y aura d’autres articles dans cette catégorie).

Journal Fassar Maurice 2

Au fait, avez-vous des propositions par rapport au journal? De quoi pourrais-je y parler qui vous sera vraiment UTILE? N’hésitez pas à le signaler dans les commentaires.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*